Être ému au musée!

21/07/2017

Avez-vous déjà visité un musée ou un lieu historique qui vous a tellement ému que vous avez dû vous arrêter, vous asseoir et... pleurer?

 

Un jour, alors que je travaillais au Musée des Ursulines de Québec, une visiteuse est venue me voir au bureau d'accueil après 45 minutes, soit le temps habituel d'une visite complète. Elle m'a dit qu'elle avait seulement réussi à visiter le premier étage. Je l'ai regardé perplexe et lui ai demandé pourquoi. Sa réponse m'a inspiré cet article.

 

Les yeux plein d'eau, elle m'a révélé qu'elle avait dû s'arrêter dans la salle des broderies, car c'était trop émouvant pour elle. En observant ces broderies, des œuvres monumentales d'une grande précision, elle avait ressenti l'amour, la patience et la dévotion des Ursulines. Elle m'a confié qu'elle n'était pas croyante, mais que l'énergie et la foi des sœurs l'avaient touchée. Elle remerciait la congrégation et le musée d'avoir conservé ces trésors incroyables.

 

Ce sont des moments comme ceux-ci, des moments touchants et émouvants, qui me font aimer le domaine du patrimoine et de la muséologie. Je me sentais choyée de vivre ce moment rempli d'émotions avec elle. Plus encore, je me sentais privilégiée de travailler dans un lieu, avec des objets, avec une communauté, avec une mission qui permet d'émouvoir les gens.

 

Et je suis pareille quand je suis moi-même visiteuse. Je m'époustoufle devant tout et rien. Je me rappelle quand j'ai visité le MoMA (Museum of Modern Art) il y a quelques années: debout devant une œuvre de Van Gogh, j'ai pleuré. Comme ça, en plein centre de l'exposition, entourée d'une centaine de personnes. Je m'émeus facilement devant le patrimoine et c'est ce qui crée, selon moi, un événement inoubliable. Car pourquoi allons-nous visiter des musées, des lieux historiques, des paysages remarquables? Pour déconnecter de notre quotidien et connecter avec le passé.

 

C'est en discutant avec cette dame émue que je me suis souvenue pourquoi j'adorais travailler dans le domaine patrimonial et muséologique: pour créer des liens avec des gens et leur faire vivre des expériences mémorables. Je ne me tannerais jamais de ces moments magiques!

 

Je vous invite donc à profiter pleinement de vos visites patrimoniales! Prenez le temps d'observer les lieux que vous visitez. Prenez le temps de discuter avec les guides sur place. Prenez le temps de vivre vos émotions. Vous en ressortirez gagnant, je vous le promets.

 

Et vous, comment vivez-vous vos émotions dans un musée? Pleurez-vous? Riez-vous? On veut entendre vos histoires! 

 

Bianca Cadieux

Cofondatrice et coordonnatrice des médias sociaux & du marketing numérique d'Intervalles-Espace patrimoine.

Please reload

© INTERVALLES 2015-2019