Le design québécois et la chaise «Solair» au MNBAQ!

Le 25 juin dernier, INTERVALLES - Espace Patrimoine était sur place pour découvrir le nouveau pavillon Pierre Lassonde du Musée national des beaux-arts du Québec.

 

Nous avons été émerveillées par la collection d’œuvres d'art contemporaines du Québec, l'art inuit et l'architecture du pavillon. Et belle surprise: le musée consacre une exposition exclusivement au design et aux métiers d’art québécois, de la fin des années 1950 à aujourd’hui. On peut y voir environ 145 objets qui nous rappellent l'histoire moderne et actuelle du Québec.

 

Cette exposition nous amène à vous parler d'un objet en particulier : la chaise Solair. Cette dernière s’inscrit pratiquement dans un processus de patrimonialisation en tant que témoin du design québécois et en faisant appel à la mémoire collective. Patrimoine moderne, pour la génération des baby-boomers, cette chaise est un souvenir qui rappelle les voyages familiaux en voiture et les motels sur le bord des autoroutes, ponctués de ces objets colorées et ludiques. Pour les nouvelles générations, elle représente un objet kitsch, mais à la mode. Les adeptes de médias sociaux peuvent même visiter une page Facebook créée en son honneur, et qui permet de la découvrir et d’en apprendre davantage sur son histoire. Cette chaise, à caractère vibrant et original, s’installe depuis sa création dans l’environnement nord-américain et au-delà. Maintenant, installée au musée, elle va demeurer une icône du design québécois pour les générations futures.

 

L’histoire du design regroupe des protagonistes internationaux qui ont pensé l’objet autrement en innovant et se démarquant par la création de formes nouvelles et adaptées à leur fonction. À Montréal, l’Exposition universelle de 1967 (Expo 67) a permis aux designers québécois de se démarquer sur le plan international. Peu à peu, le design traditionnel sera mis de côté. L'expo 67 a permis à divers concepteurs québécois de présenter au monde entier des créations québécoises de qualité. Elle a aussi instauré une confiance auprès des Québécois quant au design local. L’événement a propulsé le Québec dans la modernité. 

 

Les designers ont donc cherché à produire des objets utilitaires pour la vie quotidienne à l’aide de nouveaux matériaux. Ils ont aussi eu la volonté de produire au sein d’entreprises québécoises et de distribuer leurs produits à l’international. Plusieurs concepteurs vont créer des objets plus ludiques et colorés comme la chaise Solair, conçue en 1972 par Fabio Fabiano et Michelange Panzini, immigrants italiens installés à Montréal. Ils ont notamment le souci du confort, de l’esthétisme, mais aussi de l’originalité.

 

L’entreprise IPL, un important fabricant de pièces de plastique situé à Saint-Damien-de-Buckland au Québec, sera la première à fabriquer la chaise Solair. Dans les années 60 et 70, cette entreprise fabrique aussi le premier bonhomme Carnaval pour la ville de Québec. IPL demande aux concepteurs Fabiano et Panzini de concevoir une chaise d’extérieur (principalement pour les motels) qui serait plus confortable. Les concepteurs mettent l'accent sur la fonctionnalité de la chaise d'où sa forme pragmatique qui lui permettait de s’insérer facilement dans une boîte. Cette création, produite à grande échelle, marque un tournant dans le design industriel québécois.


Autrefois, on hésitait à considérer un objet utilitaire comme un objet d’art. Avec le temps, le design industriel s’est inséré dans la discipline des beaux-arts. Cela peut s'expliquer d'abord par le fait que les nouveaux matériaux, comme le plastique, permettent aux concepteurs d’innover dans leur production. En 2007, la chaise Solair prend sa place au musée dans l’exposition « Québec en design » produite par le MNBAQ qui présentait des créations québécoises en arts appliqués, en design industriel et en design graphique des années 1930 à nos jours. La chaise est maintenant enracinée à l’histoire du design et à la collection permanente du MNBAQ. Elle est un témoin du design industriel québécois des années 70.

 

C'est donc un rendez-vous au Musée national des beaux-arts du Québec pour visiter le nouveau pavillon, les œuvres, y voir la chaise Solair et tous les objets de l'exposition permanente Arts décoratifs et design du Québec

 

 

Bourassa, Paul et Marc H. Choko (dir.). Design au Québec, Montréal, Éditions de l’Homme,  2003, 381 pages.

 

 

Please reload

© INTERVALLES 2015-2019