Être guide-interprète en milieu patrimonial

27/02/2016

 

 

 

Il me semble qu’INTERVALLES – Espace Patrimoine est une plateforme de diffusion parfaite pour parler de mes plus folles aventures. Comment celles-ci peuvent-elles avoir un lien avec le patrimoine, vous vous dites? Et bien, ça fait maintenant quatre belles années que je suis guide-interprète. Et croyez-moi quand je vous dis que ce n’est pas de tout repos, mais d’une satisfaction incroyable!

 

Qu’est-ce qu’un guide-interprète? J’ai essayé de vous trouver une magnifique définition du terme…mais je n’ai rien trouvé qui me satisfaisait! Ainsi je vous propose cette définition personnelle : un guide-interprète est une personne qui transmet sa passion pour le patrimoine, en guidant les visiteurs/touristes par une présentation commentée. Grosso modo, cette personne, travaillant souvent dans ou avec des institutions muséales, interprète le patrimoine qui l’entoure. Cette personne est essentielle à la visibilité d’une institution muséale, puisqu’elle est souvent la première et la dernière personne que le visiteur rencontrera.

 

Être guide m’a permis d’entrer le pied (mes deux pieds plutôt) dans le monde professionnel des sciences historiques et de la muséologie, mais surtout d’entrer en contact  avec un monde magiquement historique : le Patrimoine. Je mets un grand « P » pour qu’il inclue tous les types et formes de patrimoines.

 

Enfin, je vais vous révéler un petit secret : je n’ai jamais eu autant peur d’aller travailler dans un milieu professionnel que dans le milieu du patrimoine. Pourquoi ? Parce que les lieux patrimoniaux et les institutions muséales sont des portes d’entrée sur notre identité. Comment moi, novice des sciences historiques, je pouvais mener à bien cette mission de guide et d’interpréter notre identité sous ses différents patrimoines?

 

Disons que ça m'a beaucoup aidé d’avoir une équipe incroyable durant ma première expérience comme guide-interprète à la Maison de nos Aïeux à Sainte-Famille (île d’Orléans). Je suis immédiatement tombé en amour avec le patrimoine de l’île d’Orléans : bâti, artistique, historique, alimentaire et immatériel. L’île d’Orléans, c’est des gens passionnés, des savoir-faire ingénieux et des souvenirs à la pelletée. Comme guide, j’ai eu la chance de transmettre mes savoirs nouvellement acquis à des visiteurs curieux. Et surtout, j’ai eu le bonheur de  faire l’inventaire des biens patrimoniaux du presbytère avec l’une de mes collègues. Quelle expérience enrichissante de pouvoir toucher les objets (avec des gants voyons!) et de comprendre leur rôle dans l’histoire de la Maison de nos Aïeux.

 

Prochain arrêt : l’église Notre-Dame de la Présentation à Shawinigan-Sud. Travailler dans une église était, et est toujours, mon emploi de rêve! Non seulement je travaillais au sein d’un patrimoine religieux central de Shawinigan, mais j’interprétais la dernière œuvre d’Ozias Leduc. En personnifiant son assistante Gabrielle Messier, j’ai vécu la création de cette œuvre magistrale, et ce, tout en apprenant un pan de l’histoire industrielle de Shawinigan. Être guide s’est aussi rencontrer les communautés et vivre un moment d’histoire avec eux, comme à chaque dimanche lors de la messe. Ce fût une expérience révélatrice de voir le patrimoine toujours aussi vivant.

 

L’été dernier, j’ai non seulement été guide-interprète, mais aussi soutien aux activités. J’ai travaillé au sein de la Maison Vézina datant environ de 1666. Ce patrimoine bâti a appartenu à la famille Vézina pendant 313 ans. 313 ans !!! C’est un patrimoine familial incroyable, qui a une mission patrimoniale et artistique unique, avec une vue magnifique sur le paysage culturel de la Côte-de-Beaupré et l’île d’Orléans.

 

En ce moment, j’ai l’incroyable opportunité de travailler au Musée des Ursulines de Québec. La collection des Ursulines est très complète, puisque celles-ci ont accumulé à travers les années leurs archives, leurs objets, leurs œuvres d’art, etc. L’identité des Ursulines a été conservée par les sœurs au sein d’un patrimoine architectural immense, le monastère.

 

Quand est-ce qu’elle finit son article ? Maintenant ! Être guide m’a apporté tellement d’expériences incroyables et le patrimoine de chacun de ces endroits m’a transformé ! Je suis devenue une meilleure personne, une spécialiste de plusieurs sujets patrimoniaux et enfin, je me suis fait une place comme professionnelle dans les milieux patrimoniaux et muséaux.

 

 

 

Please reload

© INTERVALLES 2015-2019